Biographie - Compagnie Flamenco Alborea - Amélie Pérez
15360
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15360,bridge-core-3.0.5,qodef-qi--no-touch,qi-addons-for-elementor-1.5.6,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-29.3,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.10.0,vc_responsive,elementor-default,elementor-kit-8
 

Biographie

Amélie Pérez
Bailaora Flamenco

Andalouse d’origine, c’est en 2018 qu’Amélie décide de quitter sa vie en France pour partir à la découverte de ses origines à Grenade. Née ici mais son cœur étant profondément ailleurs, elle ressent depuis petite l’appel du flamenco et part quelques années se former en danse flamenco dans la pure tradition de Grenade.

Elle tombe amoureuse de ce style si sauvage et si intense à la fois. C’est en découvrant l’histoire de Grenade qu’elle renoue avec ses propres racines.

Grâce à sa technique et son style nuancé et profond, elle est promue par ses pairs au sein de son école de Grenade afin de participer à un tablao flamenco “La Alborea” en tant que soliste professionnelle.

Au cœur des quartiers historiques de l’Albayzin et du Sacromonte, elle s’inspire des grands maîtres du flamenco de Grenade (Ivan Vargas, Raquel La Repompa, Esther Marin et Luis de Luis, David Cordoba, Macarena Mulero,…), pour créer son propre style de danse .

Nourrie par l’énergie particulière de la cité de l’Alhambra, Amélie se produit au côté d’artistes locaux dans les “tablaos” de la ville.

Elle décide alors de partir se former également au sein du berceau du flamenco, Séville. Elle prend divers cours au sein de la Fondation Cristina Heeren mais aussi auprès de la grande danseuse et ex-soliste du Ballet Flamenco d’Andalousie, Laura Santamaría.

De retour en France, elle ressent le besoin de se lancer dans la création. Pour cela, elle crée sa propre compagnie “Amélie Pérez – Cie Flamenco Alborea” avec laquelle elle se produit partout en France. Ce terme issu des chants gitans résonnants si fort au cœur des Cuevas du Sacromonte est un hommage puissant à son histoire.

En 2020, elle crée et compose le spectacle “Raíces” (Racines en français) avec le guitariste Laurent Noël. Il s’agit là d’un puissant hommage à ses racines andalouses et à l’ensemble de son parcours en Espagne.

En 2023, elle rentre en résidence avec 3 musiciens afin de mettre en scène son nouveau spectacle qui sera bientôt présenté au public.